10 trucs qu’on peut faire quand on se fait chier le dimanche soir

Voilà un billet qui m’intéresse vachement quand même ! Faut dire que hein ? C’est quand même moi qui écrit là donc, c’est logique que le sujet m’intéresse. Par exemple, je ne ferais jamais de billets sur la Shoah faut dire que tout le monde me croit antisémite, aussi...

les effets secondaires du dimanche
Bref, voilà un top 10 des trucs qu’on peut faire le dimanche soir quand on se fait chier, à savoir que y en a certains qu’on peut aussi faire les autres jours de la semaine et d’autres non Waouh. Ça c’est une intro’ qui a d’la gueule, quand même !

1. Regarder Zone Interdite (ou Capital un dimanche sur deux)

Je crois que je l’ai dis dans un post antérieur mais, je vis pas seul chez moi. En fait, on est trois et on a trois télévision mais on a qu’une antenne… Du coup, ben, le soir après manger, on vote pour savoir ce qu’on va regarder. Le truc, c’est que ma voix à moi, ben elle compte pas, en fait mais on me donne l’impression que si. Ça s’appelle la démocratie. Bref, du coup, tout les soirs, j’ai droit à soit un bon gros nanard genre Stallone ou Van Damme, soit un truc d’investigation à la con où on suit des brigades de l’extrême du NCIS de la RATP en immersion totale dans les quartiers réputés difficiles de la banlieue de Neuilly. Moi, à la limite, ça me gêne pas ce genre d’émissions. Le seul truc qui me gonfle vraiment c’est que les gens qui regardent cette émission croient vraiment que Marseille est une annexe de Bagdad mais avec encore plus de drogues, d’armes, d’alcool et de sexe. Des fois, je regarde ces émissions, hein ? Mais pas toutes les semaines non plus parce que, comme le sujet est toujours : »Marseille : des vies gâchées par la délinquance » ou « Jeunes : comment passer de la maternelle à la prison », on a quand même vite fait le tour…

2. Décrocher son téléphone

Ben, parce que bon, c’pas parce qu’on se fait chier un dimanche soir qu’on a pas d’amis, hein ? Et c’est super pratique les amis dans ce genre de cas. Puis, il y a fort à parier que chez vos amis aussi, on est dimanche soir et que donc, eux aussi ne savent pas quoi faire, en fait

3. Checker ses mails

J’ai un ami, c’est pas moi, hein ? Mais, je sais pas pourquoi, il est obsédé par son blog alors toutes les 5 minutes, il va voir ses mails en espérant qu’il recevra un truc genre un commentaire de fan ou un mail d’un publicitaire qui essaye de l’exploiter en lui disant qu’il va lui défrayer l’hôtel et le transport pour aller faire un article sur un salon à la con avec des trucs de hautes technologies et des gamins boutonneux qui courent partout. Mon ami est un idiot, je pense. Il se prend pour un gars génial avec ses 20 vues par jour.

4. Harceler des gens sur Facebook

(marche aussi avec Skype, MSN et ce genre de trucs qui ne servent qu’à faire croire à des gens qu’on leur porte un intérêt alors que, si c’était le cas, on irait les voir IRL)

Ben oui, après tout, les sms, c’est cool, hein ? Mais les petits écrans, c’nul pi, moi par exemple, j’ai pas de réseau du fond de mon lit donc, y a Facebook ! En plus, ça me permet de pouvoir assouvir ma passion : stalker des filles mineures à duckface ! Et si y a pas de gens sympa, y a toujours Farmville, quoi ! (ceci était une blague, bien sur. J’ai encore de l’estime pour moi même).

5. Aller sur Youtube

Ben ouaip, après tout, c’est le seul moment où je peux regarder des vidéos genre Norman ou Cyprien sans avoir honte. Parce que généralement, leurs vidéos m’ennuient (ouais, j’suis poli, parfois) mais, si je m’ennuyais déjà avant, c’est pas leur faute ! Et en fait, je suis plus du genre à mater des vidéos du Joueur du Grenier (c’est d’ailleurs à cause de lui que je publie ce billet un lundi matin^^)

ennui je me fais chier
Vous imaginez si nous n’étions pas tous une grosse bande de feignants ? Youtube fermerait. Ayrault se trompe quand il dit que le débat sur les 39 heures est ouvert. Ça nous laisserai 4 heures de Youtube en moins et j’suis contre.

6. Prendre des drogues récréatives

Bon, là, j’écris pas pour moi, hein ? La drogue, c’est de la demer, t’as vu ? Faut pas fumer, c’pas bien mais, j’ai entendu parler de gens que je ne connais pas et que je n’ai jamais vu qui, le dimanche soir, se démontaient le cerveau à coup de produits stupéfiants. Ce n’est pas moi qui irait faire ce genre de choses. La drogue, c’est caca, d’abord.

7. Prendre des somnifères ou, à défaut, du GHB

Parce que, au pire, si on se fait vraiment ‘ièch, autant dormir, en fait. En plus, comme ça, on est frais le lendemain pour aller au boulot ou à l’école. Ouais, je sais, c’est pas mon genre d’être frais le matin. D’ailleurs, je prends généralement mon petit déjeuner vers 12h30.

8. Avoir des gens à ramener chez soi

En écrivant ça, j’ai pas pensé à genre ramener plein de monde pour faire une soirée avec de l’alcool et des gens qui dansent sur du Sardou mais plutôt à une personne que nous avons tous dans notre répertoire. Vous savez, cette fille (ou ce gars) qui vous court après depuis 3 ans ! Et bien, ne pensez vous pas que c’est le bon moment pour lui dire oui ? Quoi de mieux qu’une soirée chiante pour renouer le dialogue avec un être pourtant si cher à vos yeux ? Sortez couverts

quoi faire le dimanche soir
Du coup, plutôt que d’utiliser le GHB sur vous comme vu dans le numéro précédent, ici, vous pourrez l’utiliser sur la personne qui viendra vous voir. Fun, non ?

9. Lire des blogs

Pas des vrais blogs, hein ? Ceux-là, moi je les lis la journée. Nan, là, je parle de lire des Skyblogs. C’est d’ailleurs un vrai conseil : lisez des Skyblogs. Moi j’aime bien, ça me détend. Regarder des photos de Keen’V et Justin Bieber sur des montages pourris avec comme sous-titre « mé chéri, ge lé aim », c’est cool ! En plus, ça me conforte dans mon estime, sauf quand je me rends compte que y a plus de gens qui lisent ce genre de trucs que de gens qui lisent mes articles…

occuper dimanche soir
On peut aussi aller sur des sites, hein ? Ici, un site très connu qui ne sert qu’à ça : occuper l’internaute (et généralement ses mains)

10. Ecrire des billets

Ben ouaip, je tiendrais pas un blog si j’avais d’autres choses à foutre de ma vie, quoi. Mais j’avoue que c’est vachement chronophage comme occupation alors bon, certains jours, on a pas le temps d’y aller mais c’est pas grave parce que, une semaine dure 7 jours et moi, ben, y a au moins 6 jours où je ne sais vraiment, mais vraiment, pas quoi faire ! Merci internet^^

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *