Elfen Lied


Résumé de Elfen Lied

Une base secrète? une jeune fille nue avec un casque sur la tête se promène en fredonnant une chanson troublante. Une porte qui s?ouvre? elle tue tout le monde. Lucy est un diclonus, nouvelle espèce destinée à massacrer tout être humain, ses pouvoirs télékinésiques lui permettent de tuer à distance, sans aucun scrupule. Lucy s?échappe de la base, un soir, après avoir tué 25 personnes en quelques minutes. Elle prend une balle dans la tête qui l?amène à se retrouver le lendemain sur une plage?
Kota et sa cousine Yuka viennent à peine de se retrouver, ils se promènent sur cette plage ou Kota avait l?habitude de jouer avec sa défunte petite s?ur, qui a succombé aux suites d?une grave maladie. Soudaint, ils apercoivent une jeune fille. Elle est nue, semble perdue et sans défenses. Les deux jeunes gens décident de la receuillir pour lui venir en aide, et l?appellent Nyu ( le seul mot qu?elle parvient à prononcer). Mais Nyu et Lucy se trouvent être la même personne?

Critique de Elfen Lied

Tout commence avec un générique à couper le souffle, la musique thème de ce manga est vraiment magnifique : une voix angélique chantant des paroles latines sur un air de violon et de piano, avec un son de cloche en fond sonore. Troublant. Puis commence le premier épisode, qui nous coupe tout autant le souffle dès les premières minutes. C?est un début franchement gore, avec des jambes et des bras qui volent, des têtes qui éclatent, du sang qui jicle sans cesse. On est troublés par l?apparence innocente de la jeune Lucy, et cette nonchalance qu?elle montre à tuer.
Dès les premières minutes donc, le ton est donné, on est dans le feu de l?action. Cependant c?est là que doivent se méfier les amateurs de chair fraîche : Elfen Lied se révèle ensuite ne pas être un manga purement violent, comme nous témoigne la suite des épisodes.
Les thèmes de l?amour et de l?amitié sont des moteurs, toute l?histoire est fondée sur les sentiments. Au fur et à mesure qu?on apprend à connaître les personnages, on se rend compte qu?ils sont tous victimes d?un passé douloureux dû à un manque d?affection.

Toute la violence présente n?est qu?une conséquence du passé. Mais Elfen Lied n?est pas non plus une histoire à l?eau de rose, c?est là que se trouve la subtilité, on navigue entre les deux genres, tout en restant dans la science fiction. Le scénario est bien ficelé et sait nous tenir en haleine, nous forçant à enchaîner les épisodes pour assouvir notre curiosité. Un manga, donc, complètement époustouflant, qui reste d?une grande beauté malgré la violence omniprésente.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *